• Infos
  • Fil d'infos

3 jours dans les Alpes du Sud 2015

 

Cette année encore nous avons mis au programme un long week-end de 3 jours dans les alpes du sud et le Piémont tout proche. Un parcours  complètement différent de  celui de 2014 qui nous avait permis de passer 5 cols  culminants à plus de 2000 m. En 2015 on s’oriente vers des cols inédits et surtout on double le nombre d’ascensions, 10 au total pour un dénivelé estimé à environ 8500 m pour  480 kms parcourus.  Tout comme l’an dernier, Jean-Jacques, Eric, Fabrice et Jean Luc,  seront de la partie de manivelles. Pour faire une bonne équipe «  World Tour » il nous faut de nouvelles recrues … se joignent au groupe Etienne le jeunot de l’équipe avec ses 69 ans, Jean Marie qui a pris sa première licence cette année  et qui se lance un beau défi , ainsi que Bernard et Dominique  les deux Ironman, l’inévitable et infatigable Corinne sera aux  commandes du minibus et s’assurera que tout ce petit monde puisse passer les obstacles sans encombre. 

 

Vendredi 19 Juin 2015 – 1ere Etape – Villeneuve Loubet – Dronero

 

Nous avons rendez vous à 6h30 du matin au parc des sports , tout le monde est là, les 9 cyclistes et Corinne , le minibus est rapidement chargé et nous partons à un train de sénateurs pour la traversée de Nice, les façades ocres du port s’illuminent à la lueur du jour, nous remontons le paillon puis arrivons au pied du col de Braus, par la grave de peille. La montée se fait sans problème, la fraicheur du matin nous permet de ne pas trop souffrir et tout le monde arrive au sommet sans difficulté , un petit quart d’heure séparant simplement les premiers des derniers – le « bocadillo » nous attend devant la stèle de Vietto, le petit grimpeur Azuréen  qui aurait sans aucun doute remporté le Tour 1934 s’il n’avait pas dû donner sa roue à Antonin Magne, son leader. 

Nous laissons le « Roi René » derrière nous et plongeons sur Sospel, puis attaquons le col de brouis  ses  pentes plus douces nous permettent d’apprécier le paysage de ce 

Alpes 2015 082 m

col magnifique  qui se termine par une rampe de 2 kilomètres à 7% et une enfilade de lacets au beau milieu des champs verdoyants. Heureux de pédaler dans ce jolie cadre, Eric et moi redescendons chercher  Dominique et Bernard  qui sont  dans le dur  et ainsi les aider à basculer rapidement sur Breil et la Vallée de la Roya. Le beau temps qui nous avait accompagné jusque là laisse  place à de sombres nuages.Nous remontons les gorges, à Fontan Jean Luc se fait un petit cadeau en achetant un beau melon du pays qu’il dégustera au Déjeuner que nous prenons tous ensem ble à Saint Dalmas de Tende. La salade de riz de Corinne nous permet de nous assoir et ainsi faire le point sur la stratégie à adopter quant au passage du Tunnel  du col de Tende qui est interdit aux vélos.

Dominique et Bernard « qui commencent à sentir la fatigue (les bronzés) » ne feront pas le col de Tende, ils monteront directement dans le Minibus et seront lâchés de l’autre côté du col  de manière à attaquer les 60 derniers kilomètres avec de l’avance. Jean-Luc, quant à lui passera par la muletière et les fortins au sommet du col (1800 m  d’alt.), 500 m au dessus du tunnel, le reste de l’équipe traversera  en minibus avec Corinne qui fera un second passage. 

Nous reprenons la route, traversons le magnifique village de Tende qui ressemble à un nid d’abeille accroché à la roche et qui était un des  anciens postes frontière de la vallée. L’ascension commence vraiment ici , sur environ 8 kms, les pentes se font de plus en plus fortes jusqu’à atteindre 8 à 9 % sur le sommet du col que nous rejoignons  tous ensemble, ce qui nous permet de monter rapidement dans le minibus ….Eric, fait dans le folklore et  choisi l’option camion bene – cela nous laissera plus de place dans le minibus, bien vu Ricou. Arrivés  de l’autre  côté du tunnel  le soleil nous accueille, Eric, Fabrice, Jean-Marie, Etienne, Jean-Jacques  et moi descendons  rapidement le col et récupérons  Dominique et Bernard à Borgo San Dalmazzo ….. le Mini Bus de notre directeur sportif , Corinne , nous ouvre la route. La stratégie est payante,  le train rouge fonce  désormais  vers Caraglio puis  Dronero,  les plus fatigués sont calés dans les roues  à 28/30 km/h.  Nous entrons dans Dronero à 16h après 165 kms / 2700 m de dénivelé et 7 h de selle.  Accueil chaleureux, douche et hop on part tous se manger une bonne glace et se boire une bière, tout en visitant Dronero qui est une jolie petite ville pleine de charme comme notre Hôtel dont les chambres ressemblent à celles d’une vieille demeure  bourgeoise  du XVIII eme(mélange kitch rococo vintage …à voir ). …. Et Jean Luc dans tout ça, on l’avait pas oublié , il arrive un peu plus tard et nous régale de magnifiques photos prises au sommet du col après avoir passé 40 lacets sur une piste parsemée de cailloux et de pierres …. la civilisation moderne se découvre un nouveau  forçat de la route  ….Bravo Jean Luc. Le Dîner du soir est propice à la rigolade et aux boutades autour d’un bon risotto, de tagliatelles et d’un tiramisù, derniere étape avant d’aller au lit.

 

Samedi 20 Juin 2015 – 2eme Etape – Dronero – Jausiers

 

7H00 du Matin,  Fabrice, mon inséparable binôme et  compagnon de  chambre lors des sorties « world tour » chantonne …. « le soleil vient de se lever …. encore une belle journée, l’ami Ricorée ??? » …….. je ne sais pas si ça va être une belle journée pour tout le monde, mais en tout cas aujourd’hui on peut considérer que c’est «  l’Etape reine »  avec 3 ascensions dont  la Cima Pantani ou Colle della Fauniera, épouvantail de la journée avec ses 2490 m d’altitude.

Nos Ironman, Dominique et Bernard ont grillé le départ et sont parti 30 minutes avant nous, de notre côté nous quittons le Cavallo Bianco, la patrone offre à Corinne des feuilletés , pâtisseries locales que nous dégusterons pour la merenda , (4 heures Italien ) …… « Ciao  Grazie, ci vediamo in  Luglio per la Fausto Coppi » nous dit-elle en faisant un signe de la main. 

 Après le Pont Medieval de Dronero (alt 622 m) , nous attaquons le Montemale , 6 kms d’ascension dont 4 kms  à 9% pour monter à 1100 m d’altitude, le tout à la fraicheur d’une magnifique forêt de chênes et de châtaigniers. On plonge sur Pradleves ou Corinne achète quelques produits locaux pour son Boys Band puis attaquons la Val Grana, et les contreforts de la Fauniera ou nous récupérons Dominique et Bernard, qui sont aussitôt distancés et qui monteront à leur rythme. A Campomolino, la pente s’accentue et de fait notre groupe vole en éclat, Eric et Jean Jacques s’éloignent petit à petit, et les pourcentages oscillants entre 10 et 17 %  pendant 6 kms jusqu’au Sanctuaire de Castelmagno creusent inexorablement les écarts. Castelmagno est un superbe promontoire situé au milieu de l’ascension, j’y venais souvent lorsque j’étais  petit et me souviens que je souffrais du mal de tête en raison des virages en voiture .Aujourd’hui ce sont mes jambes qui  souffrent et c’est ma tête qui me pousse à appuyer de plus en plus fort sur les pédales et à me dresser sur mon vélo pour relancer incessamment  la machine. 

Au sortir de Castelmagno, vers Chiappa, la route s’aplatit un peu et les pourcentages sont de 8 à 9 % ,  cela  me permet de mettre le 23 sur certaines portions et mêmeAlpes 2015121 m d’apercevoir  Eric et Jean Jacques qui sont 400 m devant moi. Finalement la montée se passe très bien et  nous arrivons au sommet ou Corinne nous attend dans cet ordre et nous annonce que le bus est bloqué par une coulée de neige….. tous les trois, nous essayons inconsciemment de déneiger avec les moyens du bord mais nous rendons vite compte que ce sera impossible la croute de neige faisant plus d’un mètre d’épaisseur ; l’arrivée de « Quintana Etienne » et  un à un des autres membres de l’équipe nous permet de rigoler un bon coup et de mettre la table pour le Pic-nic, ne perdons pas de vu l’essentiel c’est pas tous les jours que l’on déjeune à 2500 m d’altitude !!!!  

Nous immortalisons « le commando » devant la stèle à l’effigie de Marco Pantani ;  Dominique et Bernard arrivent enfin, au courage ils ont réussi là ou d’autres auraient sûrement bâché. Tout le monde descend en velo, sauf Corinne et moi qui reprenons le chemin inverse en minibus et remontons la  Valle Stura jusqu’à Demonte et 60 kms de route  ou nous retrouvons le reste de l’équipe ….Sauf  Bernard et Dominique qui a fondu ses jantes en Carbone dans la descente de la Fauniera. Jean Jacques à son tour remonte avec le Minibus sur 10 kms pour récupérer nos deux Ironman qui sont obligés de terminer l’étape dans l’Autobus. 

Entre temps, Eric, Fabrice, Etienne, Jean Luc, Jean Marie et moi remontons la longue vallée qui nous emmène vers le colle della Maddalena (col de l’Arche pour les français), dernière difficulté du jour que nous abordons avec Eric et Fabrice sur la « plaque » ??? . Vers l’Argentera   la pente se redresse et le col se termine par de nombreuses épingles et des pentes à 7% avec vent de face, théâtre de démarrage et contre démarrage  entre Eric et moi , comme des cadets en pleine coursette du  Dimanche – Jean-luc joue le Saint Bernard et emmène dans sa roue Etienne et Jean Marie  qui en ont plein les chaussettes , et  une fois au sommet  tout le monde  peut  apprécier le décor somptueux qui nous attend à 1996 m d’altitude. La descente sur 15 kms nous ramène en France, et Etienne, nous gratifie d’une double crevaison qui l’oblige à  monter  dans la voiture balai  à 5 kms de Jausiers ou nous arrivons à 19 h après moult péripéties, 135 kms, 6h30 de selle et 3300 m de dénivelé. 

Le repas du soir  nous permet de faire un Best Of de la journée, nous apprenons que la sonnerie du portable de Dominique est « Higway to Hell » qui devient la bande son de la traversée des Alpes 2015 ….et la soirée se termine en éclats de rire.

 

Dimanche 21 Juin - 3eme Etape – Jausiers – Villeneuve Loubet 

 

C’est à la fraiche, à 1200 m d’altitude,  par une quinzaine de degrés et sous un superbe soleil que nous attaquons la remontée des gorges du Bachelard qui nous emmènera au sommet de la Cayolle et ses 2315 m d’alt. Comme à leur habitude le binôme de choc , Bernard et Dominique  qui s’est fait prêter une paire de roues par Jean Jacques , partent en éclaireur, et seront revus après Four au milieu de la montée. Il est vrai que Fabrice a décidé de « tartiner » dès le départ, la pente moyenne  à 5% du versant Nord du Col , lui convient parfaitement, du coup ont s’éparpille rapidement au gré des kilomètres – Eric et Jean Jacques ont la socquette légère , Fabrice n’est pas loin, tout le monde se suit de prés , même Etienne et Jean Marie on retrouvé le coup de pédale et on oublié les moments difficiles passés sur le col de la Maddalena.  Jean Jacques et moi profitons de la halte  pour taper la causette avec un couple venu d’Uruguay, qui gentiment immortalise notre passage au pied de la Borne matérialisant le sommet. On avale une banane et nous descendons dans la vallée , passons Estenc en regardant les magnifiques  aiguilles de Pelens qui surplombent le col des Champs tout proche. La montagne est vraiment magnifique. Corinne a installé  la pause déjeuner à Saint Martin d’Entraunes. elle  a même  décidé de nous offrir une bouteille de Rosé Pamplemousse pour célébrer la fête des pères. Corinne , tu es adorable , tout le groupe trinque et remercie Corinne pour sa générosité et sa gentillesse tout au long des 3 jours, Bernard et Dominique nous ont également rejoints et nous voilà réunis pour entamer la descente de la magnifique Vallée du Daluis puis le faux plat vers Entrevaux. 

On attaque le plat de résistance, enchainement col de Felline – Col de Buis , le premier des deux cols reste un classique avec 7 kms à 7 % de moyenne, petit bascule dans l’Hubac et le Mur de 4 kms avec des pentes de 10 à 17%  se dresse devant nous , Eric malgré son 39 dents à l’avant passe l’obstacle sans encombre , Jean Jacques  (tenaillé par les crampes ) et moi arrivons ensuite en Zig-Zag tel des flandriens dans le Koppenberg et que dire de Fabrice qui tire prodigieusement le meilleur parti de sa carcasse de 94 kg,  au final tout le monde s’arrachera pour monter le « Mur » , Bernard et Dominique ont vaincu l’obstacle mais n’ont plus de force pour continuer , Corinne les récupère dans le Minibus. De notre côté nous passons allégrement Saint-Auban,  puis nous présentons au pied du Col de Bleine, dixième et dernière difficulté du parcours.

Le col de Bleine et ses 7 kms sont rapidement avalé, les jambes tournent bien, tout semble facile, et le retour n’est plus qu’une formalité ….. mais coup de théâtre, « Radio Course » nous annonce que la Minibus s’est égaré,  il a été localisé sur la route de Castellane. Bernard a visiblement oublié sa boussole, c’est pas grave,  rapidement et grâce au « portable », tiens on l’avait oublié celui là,  nous apprenons qu’ils sont à nouveau sur le bon chemin  !!!!. Tout le monde file à vive allure et dans la chaleur vers notre petit village de Villeneuve Loubet où se termine vers 18 h notre Tour des Alpes du Sud 2015.  Aujourd’hui encore nous aurons fait 180 kms pour 7 heures de selle et 2800 m de dénivelé.

 

Tout les bonnes choses ont une fin,  je pense que l’on  a  tous pris énormément de plaisir à rouler avec et pour les autres dans un esprit de solidarité et d’entraide qui a été le moteur du groupe tout au long des trois jours et ceux malgré les gros écarts de niveau entre certains. Nous avons souffert mais aussi, admiré la capacité d’avaler les cols et les kilomètres d’Etienne à 69 ans ;  beaucoup rigolé, grâce entre autre à la personnalité étonnante de nos deux « ironmarrans » Bernard et Dominique .  Et puis évidemment un ENORME merci à notre Corinne  et à Jean Jacques pour son assistance  et à vous tous dont je me suis réjouis de la compagnie  dans la tranquillité et le décor somptueux de nos montagnes.

 

A l’année prochaine.  Georges

 

  • Alpes2015023

    Alpes2015023

  • Alpes2015026

    Alpes2015026

  • Alpes2015030

    Alpes2015030

  • Alpes2015046

    Alpes2015046

  • Alpes2015047

    Alpes2015047

  • Alpes2015054

    Alpes2015054

  • Alpes2015058

    Alpes2015058

  • Alpes2015082

    Alpes2015082

  • Alpes2015104

    Alpes2015104

  • Alpes2015108

    Alpes2015108

  • Alpes2015118

    Alpes2015118

  • Alpes2015119

    Alpes2015119

  • Alpes2015120

    Alpes2015120

  • Alpes2015121

    Alpes2015121

  • Alpes2015122

    Alpes2015122

     Imprimer  E-mail

    Résultats des rassemblements et randonnées

    • Les 24 H du Castellet ...comme si vous y étiez !!!

                                          Merci Julien ...... From the AVERAGERS, the NOT FAST JUST FURIOUS, the RUSTINES C’est pas moins de 3 équipes qui ont participé aux 24 h du Castellet...

    • Granfondo la Vençoise 2019

        Nous étions 3 ( Thomas, Reza et moi)  à prendre le départ de la cyclosportive la plus proche de la chez nous - LA GRANFONDO LA VENCOISE -  Le...

    • Paris Nice Challenge 2019 et Granfondo Nice Culture Velo

          Bravo à Thomas et Samir qui ont participé aux 2 premières Cyclosportives de la saison. Le Paris Nice Challenge et  La Granfondo Nice , dimanche...

    • Sortie entrainement foncier "Moyen Var" le 10 Mars

                                                                                  Toute l'equipe au complet , manque Fawzyk.....qui a pris la photo     Petite sortie entre copains ce Dimanche 10 Mars, un tour de 120 kilomètres et...

    • Sortie du Dimanche 3 Mars au plateau de Caussols

                                                        DIMANCHE 3 MARS..... SORTIE PRINTANIÈRE....EN HIVER    Nous étions une trentaine ce Dimanche, pour profiter d'une belle sortie  sous un soleil...

    Récits épiques

    CASTELLET 2019

    29-06-2019 Hits:1097 Jean Claude Collart - avatar Jean Claude Collart

        CASTELLET 2019......C'EST PARTI !               3 EQUIPES DE 4 BRAVO LES CHAMPIONS ET BON COURAGE PAR CE TEMPS....                      

    24 H Du Castellet ..." The Final Co…

    06-05-2019 Hits:2688 Georges Cabrit - avatar Georges Cabrit

      Sous l'impulsion de Julien , que nous remercions pour son implication dans le projet des 24 h du Castellet .  L'ESVL emmènera pour l'Edition 2019 deux equipes , qui prendront...

    parcours de Mai 2019

    12-04-2019 Hits:2495 Jean Claude Collart - avatar Jean Claude Collart

    PARCOURS MAI   DEPARTS   7H 30     DATE SORTIE PARCOURS   CONCENTRATIONS DIST Dimanche 5 Mai Sortie Club VL ,Cagnes, La Gaude ,Le Broc, Pt Charles Albert, La Roquette Levens, Chateauneuf,Contes, Nice VL 100km Samedi 11 Mai Louis Caput Louis Caput   Dimanche 12 Mai Sortie Club VL,La Colle sur loup...

    L'ESVL AU STELVIO

    28-08-2018 Hits:6761 Georges Cabrit - avatar Georges Cabrit

        Parc National du Stelvio – Valtellina                             Samedi 23/06 : Notre départ en Minibus depuis Villeneuve est fixé à 7h30 – Nous sommes...

    Paris Nice 2006

    28-08-2015 Hits:10757 Jean Claude Collart - avatar Jean Claude Collart

    Compte –Rendu PARIS NICE  Juin  2006   Vendredi 23 Juin : 13h30 , rendez vous au Gymnase pour charger les vélos sur le minibus . Noël Vitré est obligé de démonter 3 sièges pour...

    Immersion dans la GRANFONDO FAUSTO COPP…

    30-07-2015 Hits:9279 Georges Cabrit - avatar Georges Cabrit

    IMMERSION DANS LA GRANFONDO FAUSTO COPPI 2015   Ce dimanche 12 juillet 2015, nous sommes 5 membres du club à participer à cette Cyclosportive Internationale,, qui regroupe cette année pour sa 28...

    De Strasbourg à Nice 2012

    28-09-2012 Hits:11726 Alain Gras - avatar Alain Gras

      Un récit épique impressionnant !   Strasbourg - Villeneuve de l’ESVL Septembre 2012 Les 17 valeureux cyclos : Hélène Russo, Bernard Derepas, Bob Foulon, Claude Lamasuta, Eric Merciéca, Eric Motte, Etienne Chaude, Fabrice Gras...

    Hot

    Dernières informations